You are currently viewing Stop aux injonctions du bien-être !

Stop aux injonctions du bien-être !

Il y a un petit moment que je voulais écrire cet article. Et pour cause : lorsque je consulte mon Instagram, mon compte Facebook je ressentais cela de plus en plus…Mes fils d’actualité sont remplis de belles « citations bien être » pour aller mieux, de choses à faire, à ne pas faire…Au final, je vais être honnête avec vous. Je ne suis peut être seulement 1/4 des recommandations qu’on peut voir dans les livres de développement personnel ou ailleurs.

Le bien-être n’est pas un impératif moral 🛑

Je peux vous dire que il y a quelques années, je me mettais la pression pour méditer tous les jours. J’avais téléchargé une application de méditation qui m’envoyait des notifications dès que je devais méditer. Bonjour le stress supplémentaire ! 😂 Je ne prenais même plus plaisir à dans cette pratique. Maintenant, je médite quand ça me dit et surtout quand j’en ressens le besoin. Et en plus de cela, je pratique régulièrement la méditation consciente en allant marcher, courir, nager. Je prends ces moments là pour moi, pour me détendre. Et c’est comme cela que je parviens à être en phase avec moi. D’ailleurs j’avais écris un article à ce sujet : lorsque vous pratiquez une activité en pleine consciente comme le jardinage par exemple, on peut considérer cela comme de la méditation.

La recherche du bien être à tout prix : une cause de frustration, de culpabilité et de stress ?

Vous aurez pu constater avec la présence incalculable de livres de développement personnel pour se sentir bien en librairies. Notre société actuelle nous impose de plus en plus de pratiquer des choses qui ne nous ressemblent pas. Arrêter de fumer, de manger des choses grasses, faire plus d’exercice, méditer, ne pas faire ci et faire cela… Certes toutes ces injonctions sont probablement bienveillantes mais chez certaines personnes elles sont sources de stress et très culpabilisantes. Au final, au lieu d’imposer du bien être, ces pratiques provoquent un isolement, et ..du mal être ! En effet, personne n’est parfait. Je fais moi même des écarts sur mon alimentation comme tout le monde, il y a des semaines ou je ne pratique pas de sport car j’en ai pas envie par exemple…Ce qui ne signifie pas que je suis malheureuse ni que je n’aime plus le sport 😜

Imposer des méthodes peut provoquer un sentiment de mal-être et participe du repli sur soi 🥺

De nos jours, l’échec n’a quasiment pas sa place. Vous êtes déprimé ? On vous demande de rester positif. Vous êtes malheureux au travail? Méditez ! Vous êtes au chômage ? Quel looser vous êtes ! Et pourtant ces expériences en dehors de toute zone de confort font progresser et avancer. Je suis passée par là donc je sais de quoi je parle : j’ai connu le chômage, la séparation, le décès de proches, la maladie…On passe souvent tous par des creux de vague. 🌊 C’est la vie.

Chaque personne fera un parcours différent pour arriver au bonheur et au bien être. Nous n’avons pas à subir une sorte de dictature du bonheur pour y accéder. Chaque individu va vivre des expériences de vie qui va lui permettre d’accéder à un certain bien être. Et chaque chemin est différent. Recevoir ou subir des émotions négatives face à des événements de la vie est tout à faire normal. Je déplore que de nos jours lorsqu’une personne ne va pas bien, elle soit limite obligée de s’isoler pour ne pas montrer le vrai visage de son état psychologique. Etre malheureux n’est pas un choix qu’on fait.

A lire aussi  Le miswak : le dentifrice naturel

Bref, comme vous l’aurez compris, je ne coche pas toutes les cases de la personne spirituelle comme les livres de développement personnel nous la présente…Et malgré ça : je suis bien 👌. Si je te partage cette réflexion dans cet article, c’est parce que moi même j’ai ressenti à un moment donné de la frustration et de la culpabilité à ne pas réussir à appliquer ce que les gens vantent sur leur Instagram, leurs blogs etc. Je me sentais assez nulle de ne pas y arriver. Tout comme une personne pourrait se sentir nulle car elle ne rentre pas dans un pantalon taille 36 (les dictats de la beauté sont similaires à ceux du bien être).

Aujourd’hui, cette émotion négative : je ne la ressens plus. Je suis parvenue à prendre du recul. Je prends des gouttes de bien être en allant faire de la randonnée avec des amis, en buvant une bonne bière (eh oui ca m’arrive!), en jouant avec ma fille etc. Ainsi, je considère que le bonheur est ici et là, un peu partout et selon ma propre perception des choses. Et vous qui me lisez vous y parviendrez aussi, gardez confiance. J’apprends encore à me connaitre et à savoir ce qui me fais vibrer et ce qui me correspond. Et si je ne devais vous donner qu’une seule injonction de bien être : écoutez vous et faites ce qu’il vous plait 😊

A bientôt sur actubio.fr

Elise

PS: oui c’est bien moi sur la photo en pleine randonnée 🙂

Elise
Suivez moi

Laisser un commentaire