Ingérer des huiles essentielles

Peut-on ingérer des huiles essentielles ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Aromathérapie
  • Commentaires de la publication :1 commentaire
  • Dernière modification de la publication :30 juin 2024
  • Temps de lecture :8 min de lecture
Elise
Suivez moi

Je suis sûre que vous y avez pensé ! « En avalant une huile essentielle, je serai guérie plus vite » ! Oui mais non : je vous arrête tout de suite : ingérer une huile essentielle doit se faire en toute connaissance de cause. On avale pas cela comme du miel. Une huile essentielle est une subtance parfois très puissante mais aussi très toxique.

Quelques exemples d’huiles essentielles toxiques à ne surtout pas ingérer

Huile essentielle de menthe poivrée : Peut provoquer des troubles gastro-intestinaux sévères, des difficultés respiratoires et d’autres réactions graves en cas d’ingestion excessive.

Huile essentielle d’eucalyptus : Peut causer des problèmes respiratoires (eh oui c’est le comble n’est ce pas !), des nausées, voire des convulsions en cas d’ingestion importante. Respirez là préférablement.

Huile essentielle de camphre : Toxique pour le système nerveux central en cas d’ingestion importante. Utilisez la en massage plutôt.

Huile essentielle de gaulthérie : Contient du salicylate de méthyle, similaire à l’aspirine, et peut causer des saignements internes et d’autres effets indésirables graves. Utilisez la en massage plutôt.

Huile essentielle de sauge officinale : Contient de la thuyone, qui peut être neurotoxique et provoquer des convulsions en cas d’ingestion. Elle est également abortive.

Et l’Huile essentielle de cyprès : Peut causer des troubles gastro-intestinaux et des effets neurologiques en cas d’ingestion excessive.

Huile essentielle de sarriette : Très toxique pour le foie et les reins à forte dose !

Huile essentielle de cannelle : Peut provoquer des irritations et des brûlures gastro-intestinales, ainsi que des réactions allergiques graves. Franchement, je déconseille de l’ingérer aussi.

La liste est potentiellement longue. Faites attention à ce que vous faites, renseignez vous avant de prendre la décision d’ingérer une huile essentielle. Cela peut vite devenir du poison alors que ce n’était pas votre intention première !

L’ingestion d’huiles essentielles peut être dangereuse, surtout si elles ne sont pas utilisées correctement.

Voici quelques points à considérer :

  • Toxicité : Certaines huiles peuvent être toxiques !
  • Dosage : Le dosage est crucial.
  • Qualité et pureté : Il est essentiel d’utiliser des huiles essentielles de haute qualité,
  • Consultation médicale : Avant d’ingérer des huiles essentielles, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.
  • Interactions médicamenteuses : Les huiles essentielles peuvent interagir avec certains médicaments
A lire aussi  Luttez contre la fatigue avec le chlorure de magnésium et le nigari

Mais alors, on ne peut pas avaler des huiles essentielles ?

Cela reste possible, mais allez-y mollo ! Diluez toujours les huiles essentielles dans une substance porteuse appropriée, comme une huile végétale (huile d’olive, huile de coco) ou du miel, avant de les ingérer. Ne les consommez jamais pures.

Je vous conseille aussi de surveillez les réactions : soyez attentif à toute réaction indésirable, comme des nausées, des maux de tête ou des irritations. Si vous ressentez des effets secondaires, arrêtez immédiatement

Certaines huiles essentielle sont très toxiques et ne doivent pas être ingérées, tout simplement. Je vous en ai cité quelques unes plus haut, mais ma liste n’est pas exhaustive. Attention aussi aux potions magiques vues sur internet, questionnez vous, remettez toujours en question la source de vos informations. Tous les ans, des personnes finissent aux urgences après avoir ingéré des huiles essentielles. Soyez donc prudents, et dans le doute : une application sous les pieds sera toujours plus sûre qu’une ingestion directe via la bouche !

Et les compléments alimentaires à base d’huiles essentielles alors ?

Là, je dirai qu’on part sur une solution maitrisée et sans risques. Les laboratoires qui commercialisent ce type de produits sont soumis à de nombreux tests avant la mise sur le marché de ces produits. Le dosage est scientifiquement étudié, et il répond à une problématique ciblée. C’est le cas, par exemple, des compléments alimentaires de Pranarōm.

Pranarōm : avaler des HE sans risques

Pionnier et expert de l’aromathérapie scientifique, Pranarōm vous propose des Huiles Essentielles chémotypées naturelles et bio depuis plus de 30 ans. Autant vous dire que cette marque ne date pas d’hier, et je suis ravie de collaborer avec eux dans le cadre de cet article. Ce laboratoire m’a offert une cure d’un mois pour tester le complément alimentaire « Energy ». Je dois avouer que j’ai trouvé la formulation intéressante puisqu’elle combine du guarana, plante bien connue pour retrouver la forme et de l’huile essentielle de pin.

Pour ceux qui aiment bien lire les étiquettes comme moi voici la composition pour 2 capsules :

Huile végétale de tournesol (Helianthus annuus); Extrait standardisé de Guarana (Paullinia cupana extract – 400 mg, dont 40 mg Caféine); Gélatine; Gélifiant : Sorbitol; Emulsifiant : lecithine de tournesol ; Humectant : Glycérol; Aqua; Emulsifiant : Cire d’abeille (Cera alba) ; Huile essentielle de Pin sylvestre (Pinus sylvestris – 50 mg); Gélifiant : pectine; Huile essentielle de Cannelier de Chine (Cinnamomum cassia – 30 mg); Huile essentielle de Menthe poivrée (Mentha piperita – 20 mg); Vitamine B12 (Methylcobalamine) 4,8 mg (equiv. 4 µg vit B12 (160% AJR)); Vitamine B6 (Pyridoxine) 2,68 mg (equiv 2 mg vit. B6 (142% AJR)); Anti-oxydant : mélange de tocophérols; Vitamine B9 (Acide folique) 0,22 mg (equiv. 200 µg vit. B9 (100% AJR). Contient de la caféine. Sucres inférieurs à 0,5%.

Quant aux effets, ils se font sentir au bout de quelques jours : moins de fatigue dans la journée, petit coup de peps garanti ! Si vous voulez vous en procurer, cette marque est vendue en parapharmacie ou via ce lien.

A bientôt !

Elise

Peut-on avaler des huiles essentielles ?

Cette publication a un commentaire

  1. Ludivine

    Tres interressant, merci pour votre partage

Laisser un commentaire