jean écologique et responsable slow fashion

Un jean écolo-responsable icône de la fair fashion ? Yes !

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Ecologie / News
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :18 avril 2023
  • Temps de lecture :9 min de lecture
Elise
Suivez moi

Un jean plus écolo ca vous parle ? Si comme moi, vous vous intéressez à l’écologie et la pollution à travers le monde, vous avez sûrement entendu parler du désastre écologique lié à l’industrie de la mode. La fast fashion aussi appelée la ‘mode jetable’ accentue largement la pollution à travers le monde d’année en année. On achète en effet de plus en plus de vêtements, en se laissant séduire par les petits prix pratiquées par les marques. Souvent de mauvaise qualité, ces fringues finissent à la poubelle car elles ne tiennent pas. Ou encore en Afrique, dans les décharges du Kenya, du Ghana…

Mais de mon côté, j’ai déjà pris conscience de cela. Je diminue ma consommation de vêtements depuis déjà plusieurs années. Je préfère acheter moins, mais mieux ! Et en terme de jeans : je dois avouer que lorsque tu as vu le film RiverBlue, tu réfléchis 2 fois avant d’acheter un jean. Il existe cependant une super alternative qui allie à la fois une stratégie environnementale et sociale dans la conception de sa collection : la marque Faguo, je vous en parle plus bas.

Quel est l’impact social & environnemental de nos jeans ?

Le jean est très représentatif de la fast fashion. Il fait partie des vêtements les moins écologiques. Outre les hectares de terres cultivables, les engrais et les pesticides qu’il nécessite pour produire son coton, les finitions de notre jean préféré engendrent également de nombreuses atteintes à la nature et à l’humanité. Et si en plus votre jean est stretch, teinté puis abimé artificiellement : alors la c’est la grosse cata! En effet : les jeans souples et élastiques contiennent forcément en plus du coton, de l’élasthanne, issu de la prétrochimie, pour le rendre souple et confortable.

Le jean est un globe trotter : il parcoure la planète avant de nous habiller !

La production de jeans fait appel à un nombre impressionnant de pays. Chaque région du monde ayant sa spécialité, le jean voyage avant d’arriver dans nos armoires parfois jusque 65 000 km !

Il débute son voyage sur le sous-continent indien ou l’Amérique du Sud et encore l’Afrique produisent le coton. Puis il se dirige en Occident ou au Japon qui produisent le fil et la toile. Le Maghreb et la Chine le couse. L’Inde, l’Asie du Sud-Est et le Moyen-Orient le teignent. Et ensuite il repart dans nos magasins à travers le monde. Même un grand voyageur aurait du mal à parcourir autant de kilomètres dans une vie !
Les émissions de CO2 d’un jean sont évalués à 20 kg en moyenne et jusqu’à 40 kg, ce qui est énorme.

A lire aussi  Green Friday ce vendredi 23 novembre

Un jean qui a besoin d’eau, BEAUCOUP D’EAU !

En plus de cela, il faut énormément d’eau pour produire le coton : entre 7 000 et 10 000 litres d’eau. Le coton est une plante fragile, souvent exposé aux insectes. Alors pour protéger la production, les champs de coton sont largement aspergés d’engrais et pesticides qui polluent, rendent la terre acide et tuent les insectes pollinisateurs. Le coton génétiquement modifié ne solutionne pas entièrement ce problème. Les personnes qui utilisent ces produits sont largement exposés à des subtances cancérigènes, souvent d’ailleurs déjà interdites en Europe.

Une teinte qui pollue notre planète et détruit la santé

La teinture bleue, réalisée à partir de produits de synthèse, change une rivière en égout à ciel ouvert. Ce produit est composé de métaux lourds, de chlore. Il est extrêmement polluant. Les personnes qui interviennent dans ce processus de fabrication sont donc largement encore une fois exposés à des subtances nocives pour leur santé.

sablage du jean

Sans compter la technique du sablage du jeans : utilisée pour vieillir (délaver) artificiellement le jean, elle libère des particules fines qui vont directement dans les poumons. Elles causent des irritations des voies respiratoires et des cancers. Sans compter le travail des enfants qui intervient aussi malheureusement parfois dans ce processus.
Cette pratique est interdite dans la majorité des pays occidentaux, mais perdure encore dans certains pays, auxquelles de nombreuses marques de la fast fashion font encore appel…

Un achat conscient : un jean de la marque Faguo

Faire le choix d’un jean fabriqué en partie avec du coton bio, non coloré ni décoloré : c’est notre responsabilité en temps que consommacteur. La marque Faguo s’est lancée dans une démarche sociétale et environnementale. C’est encore assez rare pour une entreprise de la mode d’avoir ce type de stratégie. Elle propose des produits durables et fabriqués dans des pays aux conditions de travail contrôlées. Elle privilégie le bâteau plutot que l’avion pour transporter ses produits dans des emballages écologiques. Cette marque est engagée à réduire son impact environnemental.

Elle propose des jeans fabriqués avec une partie de coton recyclé. Pour réduire son impact carbone, Faguo utilise des matières qui proviennent de chutes industrielles. Les boutons et rivets sont amovibles pour pouvoir recycler facilement le jean. Ils sont consignés en boutiques FAGUO.

Regardez un peu : mon super frangin a accepté de faire le mannequin pour vous montrer la coupe du modèle modèle denim tapered. Ne cherchez pas à comprendre pourquoi il a pris la pose sur le pied du parasol : cela reste un mystère qui m’échappe ! Mais je trouve qu’il le porte bien. C’est un bon jean, on le sent quand on touche le tissu. La qualité du produit : on la percoit assez vite quand on a le jean dans les mains, il n’y a aucun doutes là-dessus. On sait que c’est un produit qui va durer. Un jean qui peut même devenir le fameux « jean préféré » qu’on a tous dans nos armoires.

Quelques derniers conseils pour garder vos jeans plus longtemps

  1. Porter son pantalon 5 ou 6 fois avant de le mettre à laver
  2. Laver son jean à froid dans une machine classe A et le sécher à l’air libre et déplié pour ne pas avoir besoin de le repasser 🙂 Vous pouvez utiliser un sac spécial qui limite aussi les micro-particules qui vont ensuite polluer les océans.
  3. Après usure, réparez le ou donnez lui une seconde vie en le déposant en boutique Faguo qui va ensuite le recycler. Circulaire tout cela n’est ce pas ?

Si vous souhaitez commander un Jean de cette marque, cela se passe par ici :

Jean écologique en coton recyclé Faguo

Je vous dis à bientôt sur Actubio !

Elise

Laisser un commentaire