espadrilles écologiques recyclées angarde

Enfin des espadrilles non jetables à la fin de l’été !

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Ecologie / News
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :3 octobre 2023
  • Temps de lecture :10 min de lecture
Elise
Suivez moi

En ce moment, les espadrilles se portent à la ville comme à la plage. C’est un peu chaussure tendance du moment au printemps. Souvent peu coûteuses, elles sont malheureusement de mauvaise qualité et s’abîment très très vite. Du coup, un peu comme les tongs, on a tendance à en racheter sans fin. Etant originaire du bassin d’Arcachon, on porte beaucoup les espadrilles depuis qu’on est petits et elles finissent inévitablement…à la poubelle à la fin de l’été. Mais heureusement …l’entreprise Angarde a relevé le pari de limiter cette consommation sans fin en proposant enfin un produit durable et joli !

L’espadrille est devenue au fil du temps un produit industriel de mauvaise qualité

Traditionnellement, l’espadrille était confectionnée artisanalement dans le Pays Basque, avec une semelle en corde tressée de jute ou de chanvre. Un produit plutôt naturel donc. Une toile de lin venait ensuite recouvrir le dessus de la chaussure. Dès le XIIIe siècle, ce sont les paysans qui utilisaient cette chaussure minimaliste et bon marché.

De nos jours, sa fabrication s’est industrialisée et mondialisée. Le consommateur arrive à payer une paire à moins de 5€ dans les supermarchés…Forcément, pour ce prix-là, il s’agira dans 90% des cas de fabrication chinoise ou du Bangladesh, utilisant des matériaux polluants et de bien piètre qualité. Les espadrilles chinoises sont jusque dix fois moins chères que les espadrilles de qualité. De 200 fabricants d’espadrilles en France il y a une cinquantaine d’années, il n’en reste plus qu’une petite poignée. Alors inévitablement, vous jetterez votre paire qui ne durera guère plus que l’été. Des milliers de chaussures finissent dans la poubelle, enfouies dans le sol ou envoyées en Afrique (au Kenya ou au Ghana notamment), devenue la malheureuse décharge de la fast fashion de l’Europe…

Comment reconnaître une espadrille de mauvaise qualité et l’éviter ?🤨

L’espadrille de mauvaise qualité est souvent légère, avec de mauvaises finitions et peu chère.

Elle utilise ces matériaux :

  • Dessus : coton ou toile teints avec des matières chimiques extrêmement polluants (pour le dessus de l’espadrille) qui se déteignent sur vos pieds quand il pleut (oui ca sent le vécu !)
  • Semelle intérieure: caoutchouc obtenu de manière synthétique à partir de monomères issus d’hydrocarbures fossiles (pétrochimie).
  • Matériau de semelle: Synthétique (la encore pétrochimie). Souvent l’espadrille de mauvaise qualité a une semelle en mousse plastique. Pour faire diversion, les industriels la recouvrent d’une fausse tresse de jute tressée. J’en ai d’ailleurs déjà fait l’expérience : vous vous sentez bien ridicule lorsque ca se décolle et que vous devez continuer à porter vos espadrilles malgré tout !

👉 Autant vous dire que l’espadrille à moins de 10 € vendue dans les supermarchés : c’est forcément synonyme d’usages de composants polluants, de mauvaise qualité et non-recyclables.

Alors réfléchissez…Et si vous mettiez un petit peu plus d’argent dans cet achat cette année ? Vous pourriez profiter d’une paire d’espadrilles plus épaisses, mieux finies, plus solides aux coloris sympas et variés tout en achetant auprès d’artisans français !

A lire aussi  Les illustrateurs s'engagent pour la planete #drawforearth

Les jolies espadrilles écologiques et recyclables de la marque Angarde 😍

J’ai eu l’occasion de me faire offrir une paire d’espadrilles de la marque Angarde que je ne connaissais pas (au passage un grand merci si la Team Angarde me lit !).

En bref : ce sont les espadrilles du bonheur et pas ces horribles chaussures en plastique ! Ici des matières nobles sont utilisées pour améliorer la durée de vie du produit. Ces espadrilles issues concues avec des matériaux recyclables, sont disponibles en de multiples coloris. C’est l’espadrille la plus durable qui soit : elle va durer des années au lieu d’une seule saison estivale ! Et je vais pouvoir marcher des kilomètres tellement qu’elles sont confortables.

J’ai choisi le modèle d’espadrilles beige à paillettes qui s’accorde avec pas mal de tenues et qui a un côté plutôt chic.

Elles ne sont pas belles mes espadrilles ?

Voici la liste des matériaux utilisés pour cette paire d’espadrilles écologique et recyclable

Du lin recyclé

Le lin est une fibre naturelle écologique : la plante pousse naturellement et ne requiert aucune irrigation ni pesticide. C’est également un textile noble, léger et résistant : sa capacité d’absorption (bien plus élevée que le coton) en fait l’une des matières parfaites pour l’été. Des chutes de lin sont utilisées pour en faire un lin 100% recyclé.

Du coton recyclé

Du coton recyclé est utilisé pour le dessus de la confection des espadrilles Angarde
La production de coton étant très polluante et consommatrice de ressources (besoin de beaucoup d’eau et de pesticides), l’impact carbonne de la confection de ces espadrilles est donc réduite au minimum.

Du latex recyclé et de la fibre de bambou

Utilisée pour la semelle intérieure de l’espadrille, la mousse de latex recyclé, à mémoire de forme assure un maximum de confort. D’ailleurs, en parlant de la semelle intérieure, elle est thermoformée notamment grâce à la fibre de bambou : pas de mauvaise odeur dans vos espadrilles !

Du jute tressé

La semelle est en corde de jute tressé. Le jute et un arbuste tropical reconnu pour ses tiges souples et résistantes. On en fait des sacs, des tapis. Ici, pour l’espadrille, il est tressé. Puis il est tourné pour former la semelle. Le jute est un matériau naturel est biodégradable. Son nom scientifique est le « Corchorus » et vient d’Asie (c’est sûrement le seul bémol dans la conception de cette chaussure).

ficelle de jute
Ficelle de jute

Du caoutchouc recyclé

La semelle est réalisée en caoutchouc recyclé et transparent avec une fine tresse de jute tout autour.
Cela rend cette espadrille hyper durable et solide, ultra confortable à la marche et surtout résistante à l’eau. Les espadrilles peuvent même passer à la machine (lavage à froid). Le caoutchouc recyclé est issu de la récupération de caoutchouc issu de pneus ou tout simplement d’anciennes chaussures. De plus en plus de créateurs de chaussures y font appel, car cela reste une matière qui rend la chaussure plus durable. Chose que vous ne trouverez pas forcément sur des espadrilles bas de gamme.

conception espadrille recyclée et écologique
Conception d’une espadrille Angarde

Pour terminer, je suis complètement séduite par la créativité de la marque Angarde. Cette entreprise travaille dans l’innovation, mais aussi dans le respect d’une tradition artisanale et de notre planète. Cette marque donne un charme unique à de belles espadrilles et permet de réinventer ce modèle voire de le monter en gamme. Et quand mes espadrilles seront usées, je sais que la marque propose de les prendre en charge en fin de vie. Pour cela, j’enverrai ma paire usagée pour qu’elles soient à leur tour recyclées et j’aurai ainsi une réduction sur mon prochain achat.

J’en profite pour vous partager le lancement des pré-commandes de la nouvelle collection d’espadrille aux couleurs vives : COLORAMA 🌈 ! Les espadrilles sont à 49€ au lieu de 69€ pendant les précommandes du 18 mars au 5 avril 2023 . 

J’en ai profité pour la faire connaître sur l’application Toasty qui ressence les marques engagées dans une démarche durable et circulaire.

A bientôt sur Actubio.fr !

Elise

espadrilles écologiques recyclées angarde
Espadrilles écologiques recyclées Angarde

Laisser un commentaire