Luttez contre les addictions avec les huiles essentielles

Luttez contre les addictions avec les huiles essentielles

Encore aujourd’hui, je ressens le besoin parfois de fumer une petite cigarette. L’envie reste encore présente même si j’essaie de ne pas craquer et c’est parfois…très difficile ! Toute forme d’addiction nous cause des tourments, des rechutes. Pour nous aider à ne pas craquer, certaines huiles essentielles peuvent nous aider à résister à cette tentation.


Les addictions peuvent prendre différentes formes : être accroc à l’alcool, au tabac, aux drogues, au sucre, la nourriture etc. Elles peuvent conduire à des états nerveux, de stress et d’anxiété ou de dépression et s’accompagner de maux tels que les migraines, des problèmes digestifs surtout en période de sevrage.

Au delà de l’aspect psychologique qui existe forcément derrière cette dépendance, les huiles essentielles vont agir sur le symptôme en le détournant.

Les huiles essentielles peuvent être très utiles et vont aider à réduire un grand nombre des symptômes négatifs, mais aussi aider au lâcher prise de la dépendance.

Voir ci-dessous pour les huiles essentielles spécifiques à utiliser en fonction de votre dépendance.

Les huiles essentielles de Basilic et de Pamplemousse sont des huiles « universelles » qui vont accompagner la personne dans tout type de dépendance.

  • Alcool: Romarin, Basilic, Encens et Camomille
  • Anxiété: Ylang Ylang, Petit Grain et Lavande
  • Café: Basilic et Pamplemousse
  • Envie de sucre: Pamplemousse, Clou de girofle, Coriandre, Cannelle, Menthe poivrée
  • Drogues: Pamplemousse, Camomille, Basilic
  • Troubles de l’alimentation: Pamplemousse, Bergamote, Cannelle
  • Sexe: Géranium et Bois de santal
  • Sucre: Pamplemousse
  • Tabac: Clou de girofle, Basilic, Poivre Noir, Eucalyptus, Bergamote
  • Aide au sevrage: Marjolaine, Bois de santal, Orange, Pamplemousse, Lavande, Mandarine, Citron, Bergamote
  • Addiction au travail: Basilic, Ylang Ylang, Orange, et Lavande
A lire aussi  Huile essentielle de base: l'arbre a thé

La façon la plus pratique pour tirer les bénéfices de ces huiles dans ce contexte est de les respirer. Diffusez les à chaque fois que l’envie de craquer se fait sentir. Vous pouvez également appliquer quelques gouttes sur un mouchoir que vous respirez en cas de besoin.

Et vous : quelles sont vos méthodes pour briser vos addictions ?

A bientôt

Elise

Elise
Suivez moi

Cet article a 5 commentaires

  1. Avatar
    René pierre Thibault

    Bonjour, l idée est interessante, la mise en forme est a revoir. Il n y a aucune specification biochimique …. entre un romarin a cineol ou a camphre , un basilic grand vert ou a methyl chavicol ou encore un ylang ylang totum et une premiere floraison y a tout un monde.
    L aroma est une pratique qui demande rigueur et precision .

    1. Elise
      Elise

      tout à fait. Je ne rentre volontairement pas dans les détails mais si vous souhaitez partager vos connaissances avec moi c’est avec grand plaisir! Bon dimanche à vous 🙂

  2. Avatar
    Linard Bernard

    Bonjour et très belle nouvelle année.
    Je suis un alcoolique et j’aimerais connaître un remède qui pourrait m’aider. Merci

  3. Avatar
    GUILLOT

    Merci pour tous ses précieux conseil

Laisser un commentaire