Les bienfaits du baume du pérou ou gros thym sur la santé

Les bienfaits du Gros Thym ou Baume du Pérou sur la santé

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Phytothérapie
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :20 avril 2024
  • Temps de lecture :8 min de lecture
Elise
Suivez moi

Il existe une plante à l’île Maurice qui est très utilisée pour calmer la toux des enfants. On l’appelle ici le baume du pérou. La première fois que j’en ai entendu parlé, ce sont des amis mauriciens qui m’ont partagé leur expérience de sirop naturel fabriqué avec cette plante. En me renseignant un peu plus, je me suis apercue que derrière son nom scientifique hyper barbare (« Plectranthus amboinicus » – à répéter 10 fois rapidement sans se tromper !) elle était utilisée dans le monde entier, dans les régions plutôt tropicales. Je vous explique ici ses bienfaits sur la santé et comment la consommer.

Une plante appelée de manière différente à travers le monde mais dont les usages restent identiques

On l’appelle « Gros Thym » aux antilles, « menthe mexicaine » au Mexique, le « Thym de Jamaïque » en Jamaïque, « bourrache indienne » en Inde ou encore « Baume du pérou » à l’île Maurice ! Cela reste une plante médicinale très connue dans ces pays. Elle aime la chaleur, les climats chauds et humides. On peut en faire une plante d’intérieur en Europe, mais elle n’aime vraiment pas le froid. Elle dégage une odeur assez spéciale, que j’apprécie beaucoup, qui s’apparente un peu à celle de la menthe mélangée à l’origan. Le baume du pérou a de larges feuilles vertes assez épaisses car elles sont recouvertes d’une sorte de duvet. Si on presse les feuilles : un jus en sort. Et c’est justement ce jus qui nous intéresse ici !

Les vertus médicinales du gros thym ou baume du Pérou

Partout dans le monde, on utilise cette plante pour soigner la toux et autres problèmes respiratoires. C’est une plante qui possèdes des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Aussi on va l’utiliser pour soigner les bronchites, la grippe, le rhume ou encore pour atténuer les rhumatismes, soigner les plaies. Son huile essentielle est utilisée comme bronchodilatateur, pour prévenir et traiter les maladies ORL. On peut même incorporer cette plante dans les shampoings pour limiter les pellicules. Bref, vous l’aurez compris cette plante est vraiment un remède naturel qui a toute sa place dans votre jardin si il ne gèle pas en hiver !

Comment utiliser le baume du Pérou ou gros thym pour se soigner ?

Personnellement je l’utilise de 3 façons et je vous détaille tout ici !

Fabriquez votre sirop anti-toux avec le baume du pérou (technique du kôso)

Si vous avez de la chance d’avoir cette plante chez vous : cueillez des feuilles du baume du pérou (environ une trentaine de feuilles). Lavez les.

feuilles du baume de pérou ou gros thym - Plectranthus amboinicus
Feuilles de Gros Thym (baume du pérou) nom latin Plectranthus amboinicus

Puis, dans un pot en verre : alternez une feuille avec du sucre brun mauricien ou du miel (comme les lasagnes !) jusqu’en haut du pot. Enfin : oubliez le pot pendant plusieurs semaines (mettez le au soleil de préférence 🌞) !

A lire aussi  La capillaire de Montpellier : anti-chute de cheveux naturel

Vous allez voir que petit à petit, les feuilles vont rendre leur jus, ce qui va faire fondre le sucre et le transforme en sirop. Personnellement j’attends environ 6 semaines pour commencer à consommer ce sirop naturel. Ici on applique la technique japonnaise appelée kôso. C’est une technique de fermentation japonaise qui permet de créer des sirops de fruits crus et fermentés. Sauf qu’ici on l’utilise avec une plante mais le procédé reste similaire. Cette technique permet de produire un sirop naturel contre la toux, qui intègre directement les principes actifs de la plante. 

Technique de fermentation kôso pour le sirop naturel contre la toux, avec des feuilles de baume du pérou (gros thym)
Technique de fermentation japonnaise ‘kôso’ pour le sirop naturel contre la toux, avec des feuilles de baume du pérou (gros thym)

Ce sirop calme véritablement la toux et peut être administré aux enfants dès 3 ans. Pour l’avoir testé sur ma fille (avec du miel de Rodrigues!) , je peux vous dire que ca vaut tous les sirops achetés en pharmacie. Le goût est certes peu agréable pour un petit, mais comme ca soigne plus vite qu’un sirop du commerce, l’enfant n’en aura pas besoin très longtemps. Je le garde pendant plusieurs mois. Bien évidemment, pensez à retirer les feuilles avant de le consommer 🙃.

En décoction, infusion : le baume du pérou ou gros thym est très efficace

La encore très traditionnellement, vous allez cueillir quelques feuilles de cette plante. Après les avoir lavées, faites les bouillir dans de l’eau pendant environ 10 min. J’insiste : il faut vraiment laisser 10 min sinon l’extrait de la plante ne sera pas présente dans votre boisson, ce serait dommage ! Ce qui nous intéresse est en effet de tirer les bénéfices de cet extrait de plante, il faut donc laisser le temps à la plante de libérer ses supers actifs naturels. Puis, si vous avez la grippe, le rhume ou la toux, buvez plusieurs tasses par jour. Sur moi, cela réduit vraiment les symptômes lorsque je me sens grippée. Pour ceux qui n’ont pas cette plante à la maison, vous pouvez aussi le faire avec la plante séchée, mais les effets seront vraiment moins visibles sur votre santé.

Extraire le jus et le boire directement

Comme précisé plus haut les feuilles de cette plante sont vraiment épaisses parce qu’elles regorgent d’un jus vraiment précieux pour la santé. Alors une technique traditionnelle à l’île Maurice est de presser les feuilles afin d’en extraire le jus et de le boire directement. Voilà facile hein 😂

Mais alors attention : le jus du baume du Pérou ou Gros Thym est super amer ! Personnellement je ne suis pas trop fan de cette méthode, même si elle est sûrement redoutablement efficace pour la santé, puisqu’on est en contact direct avec la plante. Ce que j’ai déjà pratiqué par contre, c’est de mettre quelques feuilles dans mon extracteur à jus et de les mélanger avec d’autres fruits. Cela apporte les bienfaits des fruits et de cette plante en même temps sur ma santé.

Comme vous pouvez le voir il existe encore sûrement d’autres méthodes pour consommer cette plante aux vertus médicinales reconnues à travers le monde. D’ailleurs, si vous connaissez d’autres méthodes, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire en bas de l’article, ça fait toujours plaisir de vous lire et d’apprendre d’autres pratiques !

Prenez soin de vous et de votre santé, à bientôt sur Actubio !

Elise

Les bienfaits et propriétés du baume du pérou sur la santé (Gros thym)

Laisser un commentaire