Un petit bonheur parfumé local

Un petit bonheur parfumé local

J’ai reçu il y a quelques jours un colis bien parfumé….qui m’a vraiment fait plaisir. En effet, j’ai eu l’occasion grâce à Masterbox de pouvoir tester l’une de leur box 100% bio. J’ai ainsi choisi de tester celle proposée par la savonnerie Garobulle.


La savonnerie Garobulle

J’ai sélectionné cet artisan car c’est une entreprise qui est présente dans ma région d’origine (l’Aquitaine) mais que je ne connaissais pas. Leurs savons sentent très très bons et sont agréables à utiliser. Ils ne dessèchent pas la peau car ils sont surgras.

Dans le coffret il y avait 4 petits savons solides aux parfums très originaux: orange douce / petit grain (mon préféré), eucalyptus / argile rouge et blanche, fleurs de lavande/ feuilles de menthe et enfin verveine exotique/ patchouli et argile verte. Des compositions parfumées savamment imaginées je trouve. Il y avait également cette petite bouteille de savon liquide au parfum orange douce / petit grain.

Bref une box qui procure un véritable plaisir olfactif ! J’ai partagé le contenu de cette box avec ma maman: elle a également été conquise. Cette box est un chouette cadeau à offrir avec une vraie démarche en tant que consommateur qui me plaît vraiment…Merci de m’avoir fait découvrir cela Masterbox!

Un consommacteur qu’est que c’est? Pourquoi devenir consommacteur?

Si j’écris cet article c’est non seulement parce que je trouve que la démarche de Masterbox est « éthiquement » parlant top: elle permet de faire connaître des artisans locaux français. Mieux que ça: à travers une box qu’on peut facilement offrir à un ami ou un parent, on découvre des produits inédits et fabriqués localement, dans le respect d’une tradition parfois ancestrale. Elle permet aux artisans qui ont conçoivent des produits originaux de se faire connaître. Or on sait tous justement que pour les entrepreneurs (dont je fais partie à travers différents projets personnels) : la communication est la clé du succès. Si personne ne sait que tu existes, personne ne fait appel à toi. C’est un peu comme si un garçon faisait un clin d’oeil à une fille dans le noir: l’échec est assuré pour le gars!

En soutenant des artisans locaux, Masterbox a choisi de sortir de l’ombre ces artisans qui travaillent dur pour proposer des produits alliant à la fois la qualité et le savoir faire français. Cela permet également de faire valoir la notion de consomm’acteur. En consommant de manière consciente, locale et raisonnée, la personne participe ainsi à l’économie locale de manière consciente.

A lire aussi  Soyez un écolo 2.0: supprimez vos emails!

De quoi se préoccupe un consommacteur?

Un consommacteur est une personne qui consomme mais… de manière réfléchie. Ce type de client a pris le temps de s’informer. Il est capable de faire un choix critique lors de l’achat d’un produit. Un consommacteur va peut être prendre plus de temps pour choisir un produit car il a justement développé ce sens critique. A ce jour, j’estime être ce type de personne 🙂 Lorsque j’achète quelque chose de bio notamment j’essaie toujours de connaître la provenance du produit.

En effet, il arrive par exemple qu’on trouve des produits bios qui sont certes certifiés bio mais qui sont importés et fabriqués à des milliers de kilomètres de chez nous. La pollution générée pour le transport du produit me préoccupe pas vous? Je me soucie également de ce devient l’emballage : est-il recyclable ou pas? Car un produit dit « bio » mais emballé dans du plastique: c’est du non-sens! En tant que consommactrice, les paramètres « pollution » et « transport » du produit viennent se rajouter au duo « qualité » et « prix » lors de la sélection d’un produit. Tout simplement 🙂

Consommer de cette manière est finalement comme un acte citoyen. Ceci permettra je l’espère à l’avenir de cesser de consommer sans réfléchir aux conséquences. Ce qui est rassurant, c’est qu’on devient de plus en plus des consommacteurs. Pourquoi? Car on est de mieux en mieux informés et c’est tant mieux:) Cela permettra peut être terme de cesser de produire des produits polluants, inutiles et soumis aux dictats d’un marketing trop souvent oppressant. Car n’oublions pas que consommer est également un acte qui nous engage à tous. Et comme le disait Coluche, « il suffirait qu’on achète pas pour que ça se vende pas« .

A bientôt

Elise

Elise
Suivez moi

Laisser un commentaire