Petit guide écolo pour briser notre dépendance au plastique

Petit guide écolo pour briser notre dépendance au plastique

Share Button

Chaque semaine on ingère environ l’équivalent de 5 grammes de plastique, ce qui représente environ l’équivalent du poids de votre carte de crédit ! Sans le savoir, le plastique est partout, y compris dans notre alimentation quotidienne. Le plastique est partout… et nous en sommes devenus accrocs.

Comment cela est possible? Rien qu’en une machine à laver, nous libérons des milliers de micro-plastiques qui ne sont pas filtrés par les pompes d’épuration et qui finissent inévitablement dans nos océans… Ces micro-plastiques se retrouvent ensuite dans les organismes des poissons que nous consommons. La boucle est bouclée ! Evidemment, avoir du plastique dans l’organisme, c’est s’exposer à des risques accrus de cancers et de perturbation de la fertilité.

De même, l’usage unique ou éphémère de nombreux produits (couches pour bébé, sacs plastiques, bouteilles d’eau, rasoirs jetables, stylos, emballages, lingettes, vaisselle jetable… bon la liste est longue je m’arrête là:) et ne fait qu’accentuer la pollution partout à travers le monde. Le plastique peut mettre jusqu’à 450 ans pour se dégrader complètement. Bien évidemment ce chiffre n’est qu’une estimation scientifique, mais on va remettre difficilement en doute cela… Sans compter que sur l’ensemble des déchets que nous produisons, seuls 9% d’entre eux sont recyclés. Bref, si on continue comme ça, ce sont nos enfants qui nous accuseront d’avoir fait de notre planète une véritable poubelle, sans retour arrière possible.

Mieux consommer, pour un quotidien et un avenir plus écologiques

Je pense qu’avec la crise que nous traversons actuellement, il est temps de revoir notre mode de consommation et de se tourner vers des produits plus durables et plus respectueux de l’environnement, comme ceux proposés par Novela Global, un site spécialisé dans les produits du quotidien écologiques.

Limitez le plastique dans votre salle de bain

Consommer mieux, oui, mais comment ?

  • Adoptez une brosse à dents écologique (en bois ou à tête rechargeable).
  • En bannissant les lingettes et les cotons-tiges en plastique, au profit de cotons-tige en bois ou d’oriculis.
  • En privilégiant la savonnette et le shampoing solides.
  • Pour bébé, utilisez plutôt des couches lavables.
  • En utilisant des carrés démaquillants lavables.
  • Évitez les produits gommants contenant des micro-billes en plastique.
  • Utilisez des coupes menstruelles à la place des tampons et serviettes peu écolo.
  • Fabriquez vos cosmétiques naturels et limitez le nombre de produits (non, on n’a pas besoin de tout cela pour prendre soin de notre peau !) (Retrouvez dans la rubrique « slow-cosmétique » plein d’articles pour vous inspirer).

Faites la chasse au plastique, pour une cuisine plus écologique

Pour cela, vous pouvez utiliser des sacs en tissu réutilisables pour faire vos courses.

Vous pouvez également privilégier les produits en vrac et bio plutôt qu’emballés. Si vous avez le choix entre un emballage en plastique ou en carton, choisissez celui en carton (exemple : pour les œufs). En plus de cela, devenez locavores !

Personnellement je conserve mes produits dans des bocaux en verre, pour que la nourriture ne soit pas en contact avec le plastique.

Il reste également préférable de choisir des produits respectueux de l’environnement pour faire votre vaisselle ou de les fabriquer vous-même ! J’ai également investi dans une thermos pour éviter de bouillir de l’eau à plusieurs reprises. Croyez-moi, vous ferez ainsi des économies d’énergie !

Par ailleurs, je n’utilise plus de bouteilles en plastique (ou très rarement), mais je conserve l’eau dans une bouteille en verre ou un pichet. À la maison, interdiction de continuer à utiliser de la vaisselle jetable ! Enfin, vous pouvez emballer vos aliments dans des boîtes ou avec des tissus ou encore des bee wraps (emballages réutilisables réalisés notamment avec de la cire d’abeille).

Vous voulez initier vos enfants à un monde plus vert, plus écologique ? Proposez-leur des pailles en bambou ou en inox, en leur expliquant pourquoi vous les invitez à faire cela.

Si au début cela semble induire beaucoup d’efforts, adoptés au quotidien et par chacun d’entre nous, ces petits gestes quotidiens peuvent vraiment contribuer à limiter notre consommation de plastique. Ils permettent d’œuvrer pour la protection de la planète. Ces changements au niveau de nos actes individuels peuvent vraiment influencer ce fléau environnemental. Les enjeux concernant la pollution liée au plastique sont en effet forcément associés à nos habitudes de consommation que nous pouvons modifier.


À bientôt sur Actubio.fr

Elise

Elise
Suivez moi

S’abonner
Soyez notifié des commentaires
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments