impact environnement visioconférence

Impact environnemental des réunions sur Teams ou Zoom

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Ecologie / Green IT
  • Post comments:0 commentaire
  • Post last modified:18 janvier 2023
  • Temps de lecture :10 min de lecture
Elise
Suivez moi

Savez-vous quel est l’impact sur l’environnement des réunions que vous faites tous les jours sur Teams ou Zoom (visioconférence) ? Vous vous êtes déjà posé cette question ? Je vous apporte, à travers mon quotidien et mon regard de professionnelle dans le digital, quelques chiffres qui vont vous surprendre, mais aussi, je l’espère modifier vos pratiques quotidiennes au boulot.

La visioconférence : une pratique désormais incontournable

Avec les multiples confinements qu’on a connu avec le COVID, le télétravail s’est enfin bien implanté dans les entreprises. C’est une bonne chose pour tout le monde car cela permet de réconcilier vie personnelle et vie professionnelle, et de limiter notre pollution par l’usage des transports. De mon côté, je suis en télétravail 2 fois par semaine minimum. C’est un rythme qui me convient bien car j’ai à la fois besoin d’interractions réélles avec les personnes de mon équipe, mais j’ai aussi besoin de m’isoler de tout ce petit monde pour faire des tâches qui nécessitent plus de concentration 😊

Comme tous les matins, j’ouvre ma boite Outlook. J’ai par exemple ce jour 2 réunions, mais je suis en télétravail. Ces 2 réunions vont durer environ 1h chacune et je vais devoir plus que probablement partager mon écran aux autres participants pour présenter des choses. Ma caméra sera allumée aussi car on essaie de garder une certaine « convivialité » dans ma boite : en gros, on aime bien se voir quand on parle, c’est plus sympa 🤣. C’est aussi devenu un moyen pour certains managers en manque de confiance de vérifier que le salarié est bien à son poste chez lui…

⚠️ Oui, mais…cette pratique réunion online + caméra + partage d’écran quotidienne a de lourds impacts sur la consommation en énergie et a une empreinte carbonne qu’il ne faut pas prendre à la légère du tout !

Quel est l’impact sur l’environnement d’une réunion en ligne ?

Une étude américaine évalue la pollution entraînée entre 150 et 1000 grammes de CO2 pour une heure de Zoom, Google Meet ou Teams. Voici le lien si vous souhaitez consulter la préface. Il y a également cette étude qui est très intéressante : https://www.eurekalert.org/news-releases/539100

Comment mesure-t-on cet impact ?

Cette évaluation est assez large et doit prendre en compte ces différents paramètres :

  • activation ou non de la caméra lors de la réunion,
  • partage ou non de votre écran aux autres participants,
  • connection en wifi ou depuis un terminal mobile avec un réseau 4g/5g
  • terminal et outil utilisés pour se connecter
  • serveurs utilisés …

=> l’impact environnemental ne sera vraiment pas le même en fonction de ces données d’entrée !

Pour en savoir plus sur la méthodologie employée par Greenspector : https://greenspector.com/fr/methodologie-calcul-empreinte-environnementale/

Voici, à titre d’information, un comparatif intéressant sur les différentes solutions de visioconférence. Certaines sont vraiment très énergivores :

Vous l’aurez compris. Une réunion online sur l’un de ces outils avec caméra + partage d’écran connecté depuis votre smartphone en 4G : c’est une petite bombe de consommation énergétique ! Et bien évidemment cela aura un impact bien plus élevé qu’une simple connection en audio …

A lire aussi  Petit guide écolo pour briser notre dépendance au plastique

Alors …comment réduire l’empreinte écologique d’une visioconférence ?

Eteignez vos caméras et limitez le partage d’écran pendant vos réunions online !

Comme le recommande le site Greenspector qui a réalisé un brillant comparatif sur la consommation, en moyenne, une minute de visioconférence en audio impacte 61% moins (ou 2,6 fois moins) qu’avec les caméras activées et 5% de moins qu’en partageant un écran. Pour matérialiser un peu ce chiffrage : 1 heure de vision, c’est l’équivalent de 9km en voiture, nécessite 12 litres d’eau consommée. Cela équivaut encore à 2 jours de consommation d’une ampoule allumée non-stop. Et éteindre votre micro ne changera rien : c’est bien la retransmission des images qui est à 96% responsable de ces chiffres. Ainsi, si vous coupez votre caméra, votre empreinte diminuera de 96 % durant ce laps de temps.

Limitez l’usage des visioconférences si vous êtes dans le même open-space et réunissez vous pour de vrai !

Voila : la phrase que je viens d’écrire va peut-être vous paraître stupide et pourtant…

Je vous raconte ma simple observation au sein de l’entreprise ou je travaille. Mes collègues et moi-même, on est souvent invités aux mêmes réunions avec des personnes de l’étranger. La réunion sur Teams s’impose donc pour pouvoir échanger. Mais alors : qu’est-ce qui nous empêche, nous, collègues du même lieu géographique, de se retrouver dans une salle et de ne connecter qu’un seul ordinateur ? Rien. Là quand je suis au bureau, je constate un isolement systématique de mes collègues derrière leur écran pour assister à cette même réunion…Quelle est donc cette pratique étrange ? En plus on travaille en méthodogie agile qui prône justement un maximum d’interraction physique entre les personnes trempant sur le même projet…🧐

Sachant que l’empreinte environnementale est bien évidemment multipliée par le nombre de participants… Imaginez si tout le monde se réunit dans une même salle et se connecte sur un seul terminal au lieu de gaspiller de l’énergie…Ce serait mieux non ?

visioconférence : Se réunir dans une même salle et se connecter d'un seul device !
Se réunir dans une même salle et se connecter d’un seul device !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes non ? C’est aussi simple que cela.

Les réunions physiques moins polluantes que les réunions en visioconférence ?

Généralement, la réponse sera non. Une réunion online sera, dans la plupart des cas, toujours moins polluante. Mais après, ce que je vous écris ne sera pas toujours vrai ! Mais on rentre dans un autre calcul qui va prendre en compte :

  • la distance des personnes invitées du lieu de réunion,
  • le nombre de personnes conviées,
  • le moyen de transport utilisé,
  • l’énergie utilisée par ce moyen de transport (voiture électrique ou essence par exemple)
  • le temps de la réunion

…et il faudra comparer avec ce qui aurait été fait en visio ! Compliqué hein ! Un calculateur en ligne existe pour connaitre l’impact environnement d’un transport : https://www.mobitool.ch/fr/outils/calculateur-en-ligne-v2-0-15.html

Personnellement, je vous conseillerai de planifier vos réunions en bonne intelligence : si tout le monde est au bureau, il vaut mieux privilégier le présentiel. En plus cela peut vous faire une bonne coupure avec les écrans.

Pour finir, les coûts environnementaux de l’adoption de nouvelles technologies et habitudes sont souvent reconnus trop tard, généralement lorsqu’il est difficile de changer les technologies adoptées et les normes de comportement en entreprise. Pour construire un monde numérique durable, il est impératif d’évaluer soigneusement les empreintes environnementales des usages.

On nous dit partout que la dématérialisation c’est mieux pour l’environnement, mais personne ne vous dira l’avantage d’éteindre votre caméra lors de vos réunions. Ce que je vous conseillerai, pour trouver le bon consensus : allumez la en début de réunion, histoire de rassurer tout le monde, puis désactivez là si ce n’est pas nécessaire 😉

A bientôt sur Actubio !

Elise

impact environnement de la visioconférence
Impacts environnementaux de la visioconférence

Laisser un commentaire

Elise

Passionnée d'aromathérapie, de cuisine végétarienne et bio, je vous propose ici mes astuces du quotidien qui tournent autour du bien être, à travers des alternatives économiques, écologiques et faciles pour être bien au naturel, tout en respectant notre santé!. N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions : elise@actubio.fr