You are currently viewing Le bambou : une solution pas vraiment écologique ?

Le bambou : une solution pas vraiment écologique ?

Dans beaucoup d’alternatives zéro déchet ou même dans la construction, la décoration, la vaisselle, on remplace le plastique par le bambou 🐼

Naturel, solide, biodégradable… Il n’y aurait que des avantages ! Et c’est certain que c’est toujours mieux que l’usage du plastique. Mais comme pour tout, dès qu’on va dans l’excès, on se rend compte que cette alternative qu’on pensait écologique, ne l’est pas forcément…
La culture du bambou est à priori écolo puisque c’est une plante qui pousse vite, sans engrais, stocke du CO2, restaure les sols etc. Il s’agit aussi d’une ressource renouvelable. Ok ca c’est pour l’aspect positif. Mais quand on s’y intéresse de plus près, cette culture massive est loin d’être en phase avec l’environnement.


🍃 L’exploitation intensive du bambou : source de la déforestation et de pollution

Le bambou est principalement cultivé en Asie. La Chine est en effet le 1er producteur mondial, avec ensuite l’Amérique Latine. Pour fabriquer tous nos objets tendance écolo, il faut donc l’importer. Le bilan carbone de cet import est déjà à ce stade considérable. Ensuite, il s’agit d’une une plante particulièrement invasive qui impacte la biodiversité. Actuellement en Asie, on détruit des forêts pour en faire une bambouseraie. Donc la vie animale va disparaitre un peu plus. La production intensive du bambou est problématique car elle est responsable de la déforestation massive. De plus elle pose des problèmes éthiques et écologiques (producteurs sous payé, usages de pesticides). Pourtant le bambou pousse partout, mais pas au même prix ! Alors on prèfère laisser cette production lointaine pour rentabiliser les coûts. On est en train finalement de faire la même chose avec le bambou d’avec l’huile de palme. Vu que la planète a besoin de bambou, on en plante toujours plus afin de satisfaire la demande.

🍃 L’usage du bambou partout : du Greenwashing à grande échelle ?


Compostable, biodégradable… Les arguments ne manquent pas pour vanter le bambou à la place du plastique.
Or la mention biodégradable n’a de sens que si on laisse la matière se décomposer dans les bonnes conditions. Or, la plupart de nos déchets finissent dans les ordures ménagères où ils seront détruits ou enfouis. Donc bon pour le biodégradable faudra repasser…Je ne suis pas en train de vanter le plastique non plus dans cet article mais il me semble qu’il y a des incohérences notoires dans notre système actuel.
De plus, pour transformer le bambou, on utilise des produits chimiques comme le sulfure d’hydrogène ou la soude. La viscose de bambou utilisée pour le textile utilise aussi des produits chimiques. Pour la vaisselle, on est rarement sur du 100% bambou, il y a souvent des mélanges de matières, qui sont pas éco-friendly. Et puis on continue d’utiliser le bambou pour des produits à usage unique comme la vaisselle jetable. Et ça : c’est carrément pour se donner bonne conscience. A propos de cela, je vous invite à lire mon article sur le recyclage, une solution à tout ? En effet, l’ère du jetable doit à mon sens cesser si on veut vraiment pratiquer une démarche écologique sur long terme.


🍃 Que faire du coup ?


Il faudrait donc prendre le temps de vérifier l’origine du bambou utilisé à chaque fois afin de s’assurer qu’il est écologique et éthique. Autant vous dire que cela est extrêmement complexe car la traçabilité du produit n’est pas toujours présente lors de l’achat. Il y a des labels ou ONG qui existent toutefois : WWF, FSC, Rainforest Alliance ou encore les produits certifiés issus du commerce équitable. Après le bambou reste toujours une meilleure solution que le plastique c’est sûr.
Personnellement, j’essaie de réduire mes déchets donc je n’utilise pas forcément les couverts en bambou quand je prends à manger en take-away. Et si il m’arrive exceptionnellement de le faire, je les réutilise. J’essaie de trouver dans mes achats une solution qui allie à la fois durabilité, rapport qualité prix et achat conscient. Du coup, des fois, je passe des heures à choisir ce que je dois acheter…mais ça c’est une autre histoire !
👉 Et vous ?

A bientôt sur Actubio.fr

Elise

Elise
Suivez moi

Laisser un commentaire